Dates clés de la distillerie

1981
Suite aux crises pétrolières et des années 1973 et 1981, le Gouvernement du Burkina Faso, dans le cadre de la recherche de nouvelles sources d’énergie de substitution aux hydrocarbures a conclu en 1981 un marché avec une société autrichienne pour l’installation d’une distillerie d’alcools ayant une capacité de production de 10 000 litres d’alcool par jour.


1982

Le projet a pris forme en 1982 avec la création d’une société d’économie mixte dénommée "Société de Production d’Alcools" en abrégé : SOPAL.


1985

Avec le concours financier (sous forme de prêt) et l’assistance technique de l’Autriche, une unité de distillerie d’alcools a été installée en 1985. L'exploitation de celle-ci par la SOPAL devait permettre de fabriquer principalement annuellement, environ 2 400 000 litres d’alcool anhydre 99°GL pour le mélange essence et alcool à 4% appelé carburol et en activité secondaire elle devait produire annuellement 600 000 litres d’alcool pour les besoins en alcool pharmaceutique et en alcool de bouche.

Malheureusement, après l’installation de l’usine et le démarrage des activités en novembre 1985, les investissements et les décisions qui auraient permis la production du mélange essence alcool à 4% appelé carburol ou alcool carburant n’ont pas été effectifs. Aussi la société a-t-elle dû reconvertir ses activités vers la seule production d’alcools pour les usages pharmaceutiques et industriels.